Accueil Formation Quel diplôme pour devenir formateur ?

Quel diplôme pour devenir formateur ?

Les 5 questions de base à poser pour devenir un formateur

Lire également : Devenir chef produit dans la mode

Vous êtes coach, consultant, conversion professionnelle, vous avez de l’expérience dans une industrie particulière , vous êtes passionné , vous voulez partager une connaissance et vous interroger sur le chemin vers l’avant pour devenir un instructeur.

Cependant, plusieursquestions vous sont posées  : pourquoi devons-nous devenir instructeur ? Quel diplôme valide ce nouveau statut  ? Quelle école choisir d’acquérir ces compétences  ? Dans quels domaines peut-on gagner sa vie ?

Lire également : Comment devenir organisme de formation Datadock ?

Dans cet article, nous allons discuter ensuite de ce qui est la profession de formateur, dans lequel vous pouvezvivre, les qualités requises mais aussi comment devenir formateur et quelle école choisir.

1 : Quelle est la profession de formateur ?

Définition du métier de formateur

Le formateur (ou formateur) reçoit un public d’adultes, d’employés de tout statut ou de demandeurs d’emploi, à qui il transmet des connaissances théoriques, pratiques et professionnelles hautement spécialisées.

Il s’intéresse au savoir-faire et au savoir-faire correspondant à une demande d’une ou plusieurs entreprises, ou d’un département des ressources humaines.

La définition du formateur selon Pôle Emploi :

« Elle mène, dans le domaine de la formation continue, l’apprentissage des connaissances et du savoir-faire d’un public adulte ou jeune afin de promouvoir son intégration professionnelle ou son adaptation aux évolutions techniques et professionnelles.

Le formateur sera en mesure de pratiquer dans divers domaines liés à son précédent et donc aux compétences acquises tout au long de sa vie professionnelle.

2 : Dans quels domaines recherchent les formateurs ?

L’ apprentissage tout au long de la vie est maintenant reconnu comme une nécessité. Chaque année, plus de 5 milliards d’euros sont consacrés à la formation avec l’aide publique (CPF et autres subventions). Ce chiffre révèle l’opportunité qui existe pour tous ceux qui voudraient s’établir comme entraîneur.

Nous trouvons des formateurs dans tous les domaines. Les enseignements sont très variés ; ils couvrent des disciplines générales (mathématiques, français, anglais, etc.) ou professionnelles (comptabilité, bâtiment, mécanique, nouveaux logiciels…), mais aussi comportementaux (parler en public, gestion du stress, gestion d’équipe, coaching…).

Les 8 formations les plus demandées en France

#1 : Cours de langues

Formation linguistique, en particulier l’anglais, qui est toujours largement utilisé dans le contexte professionnel.

#2 : Formation à la qualité et à la sécurité

Formation en matière de qualité et de sécurité, qui sont souvent obligatoires.

#3 : Formation de développement personnel

Formation au développement personnel et à l’efficacité professionnelle.

# 4 : Formation informatique

Formation en informatique et bureautique, un contexte clair dans le contexte de la transformation numérique de la société.

# 5 : Formation en gestion

Formation à la gestion opérationnelle et à la gestion des ressources humaines.

# 6 : Formation en marketing

Cours de formation en marketing, webmarketing et communication.

# 7 : Formation commerciale et

ventes

Tous les vendeurs, directeurs commerciaux, commerçants ont un savoir-faire qui est exigé aujourd’hui en France.

# 8 : Formation en responsabilité et fiscalité

Les transactions fiscales et comptables sont des domaines de compétence où la demande est très élevée.

3 : Quelles qualités faut-il pour devenir entraîneur ?

Il y a deux catégories de compétences qui doivent être l’acquisition du formateur : le savoir-faire et le savoir-faire. Il y ades chances que vous ayez déjà certaines de ces compétences. Sinon, les séances d’entraînement pour devenir un entraîneur sont là pour vous les transmettre.

Quelles sont les compétences nécessaires pour la profession de formateur ?

coach sait comment s’adapter à son public

Le formateur doit savoir s’adapter à chaque public, et gérer niveaux de profil très différents (avec ou sans diplôme, peu ou beaucoup d’expérience…)

Le coach sait maintenir son autonomie

Comme tout enseignant devant un public, la capacité du formateur à réguler la dynamique de groupe est essentielle. Il est également tenu de se rendre dans les entreprises pour offrir une formation sur place. Ce travail exige une grande autonomie intellectuelle et psychologique.

Le formateur sait comment assurer l’intelligence intellectuelle

En tant qu’horloge intellectuelle permanente pour adapter sa pratique aux nouveaux besoins de son domaine et pour mettre son entreprise à long terme, le formateur doit non seulement mettre à jour ses connaissances, mais aussi mettre en place une horloge stricte pour suivre les derniers changements réglementaires de l’industrie et les attentes de l’entreprise.

Le formateur sait comment créer du contenu éducatif

Le formateur définit le contenu éducatif et le cours de la formation. Il conçoit des exercices, des situations, des documents sommaires et des manipulations informatiques qui sont tous des outils éducatifs capables de transmettre des connaissances et des pratiques, toujours dans l’intérêt de s’adapter au stagiaire public et à l’objectif de la formation.

Le formateur sait évaluer les compétences

A la fin du stage, le formateur évalue les résultats pour établir une évaluation et améliorer ses interventions.

Le formateur sait comment mener une formation numérique

Formation à l’animation numérique : la profession évolue et les compétences. Animer une communauté d’étudiants sur les médias numériques est l’une des nouvelles compétences du formateur.

Formation à l’animation numérique : la profession évolue et les compétences. Animer une communauté d’étudiants sur les médias numériques est l’une des nouvelles compétences du formateur.

Qui compétences sont nécessaires pour la profession de formateur ?

Posez-vous les questions suivantes pour évaluer votre niveau d’intégration de ces différentes compétences de formateur. Si vous ne vous y trouvez pas, rassurez-vous, les formations pour devenir entraîneur avec un titre professionnel sont là pour les enseigner !

Êtes-vous pédagogue ? Prenez le temps de vous expliquer, de trouver des solutions pour vous faire comprendre ?

Êtes-vous patient ? comment réagissez -vous si une personne ne comprend pas votre question ? Vous réformez ou passez votre chemin ?

Aimez-vous le contact humain, allez-vous spontanément vers les autres ?

Pouvez-vous écouter votre interlocuteur ? prenez -vous le temps de comprendre les problèmes des autres et de savoir comment adopter votre attitude l’un envers l’autre ?

Êtes-vous créatif ? Être un entraîneur adulte signifie aussi faire preuve de créativité, de dynamisme et de l’enthousiasme. Des qualités fondamentales qui favorisent grandement les concepts d’apprentissage parfois très complexes.

Êtes-vous bienveillant ? Une disposition empathique qui doit, bien sûr, vous conduire à prendre en compte les particularités, le potentiel et les difficultés des participants mais aussi des observations critiques auxquelles vous pourriez faire face.

Si vous avez répondu oui à la plupart des questions, formez-vous dans la profession de coaching, car il semble que vous êtes fait pour cela !

Il reste à trouver des moyens de devenir formateur d’un point de vue réglementaire.

4 : Quel cours choisir pour devenir formateur ?

Pour devenir coach, de nombreux chemins sont possibles.

Le parcours universitaire

Le programme universitaire comme la licence professionnelle « Métiers dans les métiers de base de l’intégration de base et adulte », accessible à Bac 2 ; La formation est longue, mais l’apprentissage et l’intégration sont d’excellente qualité.

Pour compléter une formation de diplôme existant, des masters professionnels spécialisés et des cours de formation offerts par le CNAM, l’AFPA…

Le chemin vers une qualification professionnelle de formateur

Vous pouvez vous référer à un titre professionnel délivré par des organismes de formation. Certaines écoles offrent un titre professionnel en 6 mois. Il s’agit d’une formation accélérée qui vous permet d’aborder la législation future et qui vous apportera de solides connaissances théoriques mais aussi pratiques à travers une immersion de stage au cœur d’une organisation formative.

Quel statut choisir d’exercer ma profession de formateur après l’obtention du diplôme ?

Il convient de noter que, étant donné que les postes de formateurs salariés sont rares, la profession est largement pratiquée sous le statut de travailleur indépendant (ou d’autres articles tels que portage salaire, statut d’entrepreneur individuel, auto-entrepreneur). De nombreux centres de formation comptent sur des formateurs indépendants. Pour devenir l’un de leurs fournisseurs, le formateur peut se faire connaître en envoyant son curriculum vitae aux organismes de formation.

Il reste à choisir la bonne école de formation.

5 : Comment choisir une école pour former dans la profession de formateur ?

Si vous voulez devenir un formateur indépendant, optez pour une école qui délivrera un titre professionnel.

Pour être reconnu, vous devez choisir une école qui offre une formation reconnue par l’État. De cette façon, vous vous assurerez que la formation peut être soutenue par votre CPF et/ou Pôle Emploi et qu’elle vous apporte un contenu de qualité.

La formation doit vous préparer à l’animation de la formation jusqu’au suivi, et enseigner la profession dans son intégralité afin d’assurer l’art de transférer les connaissances à vos stagiaires.

Enfin, afin de faciliter son identification et son soutien financier à sa formation par une Organisation Joint Collector Accréditée ( OPCA ), elle est également invitée à faire partie d’un organisme de formation référencé sur la plateforme en ligne Datadock sous le label de qualité OPQF, qui offre une garantie de la qualité de la formation dispensée par l’école.

Enfin, nous vous offrons un intérêt particulier pour la formation de TRAINER, offerte par MHD Formation. Ce cours complet de 6 mois alterne les cours en classe (10 jours), FOAD, stage pratique et passage devant un jury pour clore le cycle.

Voici le lien vers le programme :/https://www.mhd-formation.com/formations-par-theme/consultant-formateur/formation-de-formateur/

ARTICLES LIÉS