Accueil Actu Comment bénéficier d’un bilan de compétences ?

Comment bénéficier d’un bilan de compétences ?

bénéficier d’un bilan de compétences

Le bilan de compétences est réalisé en vue de faire un zoom sur vos différents atouts professionnels embarqués durant votre cursus. Pour bénéficier de cela, vous devez suivre certaines démarches. Mieux, il est capital que vous vous enquériez de certaines informations en vue de mieux vous outiller pour atteindre cet objectif. Ici, vous aurez à cet effet accès à un certain nombre de données susceptibles de vous aider à mieux cerner la thématique.

Bénéficier d’un bilan de compétences : quelles sont les démarches à faire ?

Lorsque vous désirez avoir un bilan de compétences, le premier acte à poser est la demande d’une permission d’absence à votre employeur. Par la suite, vous devez donner votre accord avant toute action. Dans ce cas, une convention, intégrant votre employeur, vous et la structure qui fera le bilan, est produite.

A lire aussi : Quels sont les avantages des métiers de corporate finance ?

Cet écrit informe les différentes parties sur la remise du rapport final, le prix de l’opération, la durée ainsi que la période appropriée. Une fois la convention rédigée, vous avez un délai de 10 jours pour approuver en remettant l’accord signé.

Lorsque vous ne donnez aucune réponse, cela suppose que vous refusez l’accord. Gardez à l’esprit que votre refus n’est pas du tout incriminable. Vous ne serez pas du tout licencié, car votre désaccord ne relève pas d’une faute.

A voir aussi : Quels sont les avantages d’un coaching d’entreprise 

Qui peut bénéficier d’un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est dédié à tout individu qui gagne un salaire dans un secteur privé. Un demandeur d’emploi est également éligible pour profiter de ce type de bilan. De même, un agent du secteur public est aussi capable de jouir des droits du congé pour formation afin de réaliser ce document.

Lorsque vous êtes étudiant, il n’est pas possible que vous produisiez un bilan de compétences proprement dit. Vous serez invité à faire un point d’orientation. Ce travail est aussi comparable à l’autre document réalisé par les travailleurs indépendants. Tous les contrats de travail riment avec le bilan de compétences.

Comment se déroule le bilan de compétences ?

bénéficier d’un bilan de compétences

Ce zoom sur vos compétences professionnelles est réalisé suivant trois phases. Il s’agit de la phase préliminaire, celle d’investigation et l’étape de conclusion.

Pendant la première phase, certaines actions sont menées. C’est à ce niveau qu’est examinée la requête du bénéficiaire. Ensuite, il y a la détermination de ce qui convient à sa situation et enfin la définition conjointe de la procédure du bilan.

Dans la deuxième phase, vous serez invité à construire votre plan professionnel, à le vérifier ou à réaliser d’autres alternatives. La dernière étape vous permettra de vous imprégner des résultats de l’investigation et de procéder au recensement des conditions pour sa réalisation.

Les moyens par lesquels vous devez passer pour concrétiser le plan professionnel sont également inclus. Enfin, vous prévoirez les phases phares du ou des programmes professionnels.

Quelle est la durée du bilan de compétences ?

Le temps pendant lequel vous pouvez réaliser un bilan de compétences est au plus 24 heures. Il ne s’agit pas de prendre toute une journée pour épuiser ce nombre d’heures. En effet, vous pouvez effectuer les travaux sur plusieurs semaines à raison de deux heures d’activité par jour. Ce temps peut être réduit. Bref, vous devez établir un chronogramme qui vous permettra de bien disposer du temps qu’il faut pour faire le bilan de compétences.

Il est à rappeler qu’à la fin des travaux, les résultats ne doivent pas être divulgués à un tiers. Seul, le bénéficiaire a le droit d’être au courant du contenu du document de synthèse. Il peut donner son accord pour qu’un autre puisse accéder au rapport final. Vous pouvez vous faire accompagner dans la réalisation de ce bilan. C’est possible que vous en parliez à un CEP (Conseiller en Évolution Professionnelle).

Qui peut financer le bilan de compétences ?

Le financement du bilan de compétences est effectué par vous-même (en tant que bénéficiaire) dans le cadre du compte personnel de formation (CPF). À ce niveau, les frais des travaux proviennent de votre compte de formation. Lorsqu’il s’agit de faire ce bilan dans le cadre du congé de reclassement ou du programme de développement, les frais reviennent à l’employeur.

Le bilan de compétences peut être rémunéré comme il peut ne pas l’être. En effet, il existe des cas de figure où le bénéficiaire est payé ou non. En effet, quand les travaux sont réalisés en dehors des heures de travail, notez que vous n’avez droit à aucune rémunération. Par contre, si c’est fait pendant le temps de travail, vous avez droit à une rémunération.

ARTICLES LIÉS