Accueil Actu Comprendre la grille salaire du professeur des écoles: une analyse détaillée

Comprendre la grille salaire du professeur des écoles: une analyse détaillée

Pour comprendre la grille salariale des professeurs des écoles, il faut bien comprendre les différents grades, échelons et indemnités. De l’entrée dans la profession à l’avancement potentiel, découvrez ce qu’il y a à savoir sur la rémunération des enseignants du primaire et explorer les facteurs qui la déterminent.

Grades et avancement

Les instituteurs appartiennent à un corps de fonctionnaires d’État composé de trois grades :

A lire en complément : Comment dire merci tout simplement ?

Classe Normale : c’est le grade d’entrée, qui comporte onze échelons. L’accès à ce grade se fait après la réussite au concours de recrutement et une période probatoire d’un an. Les augmentations de salaire se font à chaque échelon, avec des primes supplémentaires aux 6ème et 8ème échelons.

Hors-Classe : Ce grade, qui compte sept échelons, représente une promotion fondée sur l’ancienneté et le mérite. Les salaires y sont plus élevés que ceux de la classe normale.

A découvrir également : Quels sont les avantages d’un coaching d’entreprise 

Classe exceptionnelle : Réservée aux personnes ayant des performances exemplaires ou des fonctions spécifiques (par exemple, les directeurs d’école), cette classe comprend cinq échelons avec des salaires plus élevés que ceux de la Hors-Classe.

Éléments de la rémunération de base

La rémunération de base des enseignants du primaire à temps plein comprend les éléments suivants

·         Le traitement indiciaire : Calculé en fonction de l’indice correspondant au niveau du grade et de la valeur du point d’indice. Actuellement fixé à 4,92 € depuis le 1er juillet 2023.

·         Indemnités : Elles visent à compenser certaines contraintes et à renforcer l’attractivité de la profession :

·         L’indemnité de suivi et d’accompagnement des élèves (ISAE)

·         Prime d’attractivité

·         Prime d’équipement informatique

Aperçu de la grille des salaires

Décortiquons l’échelle de rémunération d’un enseignant de classe normale à temps plein :

Voici la décomposition simplifiée de l’échelle des salaires d’un enseignant de classe normale à temps plein jusqu’à l’échelon 11 :

Voici les rémunérations pour chaque échelon des professeurs des écoles en France :

Classe Normale :

Voici les traitements indiciaires bruts mensuels pour chaque échelon :

·         Échelon 1 : 1 609,99 €

·         Échelon 2 : 1 646,68 €

·         Échelon 3 : 1 683,37 €

·         Échelon 4 : 1 720,06 €

·         Échelon 5 : 1 756,75 €

·         Échelon 6 : 1 793,44 €

·         Échelon 7 : 1 830,13 €

·         Échelon 8 : 1 866,82 €

·         Échelon 9 : 1 903,51 €

·         Échelon 10 : 1 940,20 €

·         Échelon 11 : 1 976,89 €

En plus du traitement indiciaire, les professeurs perçoivent des indemnités telles que l’Indemnité de suivi et d’accompagnement des élèves (ISAE), la prime d’attractivité, et la prime d’équipement informatique.

Hors Classe :

La rémunération brute mensuelle pour chaque échelon de la hors-classe est déterminée par une grille indiciaire d’état. Voici les traitements indiciaires bruts mensuels pour chaque échelon :

·         Échelon 1 : 2 603,87 €

·         Échelon 2 : 2 656,65 €

·         Échelon 3 : 2 709,43 €

·         Échelon 4 : 2 762,21 €

·         Échelon 5 : 2 814,99 €

·         Échelon 6 : 2 867,77 €

·         Échelon 7 : 2 920,55 €

Ces montants sont bruts et ne tiennent pas compte des cotisations sociales et des impôts.

Prime d’attractivité

La prime d’attractivité, ou prime Grenelle, s’applique aux enseignants des échelons 1 à 7. Depuis le 1er septembre 2023, les enseignants stagiaires y ont également droit. Les montants de la prime varient en fonction de l’échelon, allant de 2 130 € à 400 € bruts par an.

Facteurs supplémentaires

Outre le traitement de base et les indemnités, d’autres éléments contribuent à la rémunération d’un enseignant :

La situation personnelle et professionnelle : Des facteurs tels que la situation familiale, la résidence et les fonctions spécifiques peuvent influencer la rémunération.

Primes à l’entrée : Les nouveaux entrants bénéficient de primes d’entrée et d’installation, destinées à faciliter l’installation et à reconnaître l’engagement professionnel.

ARTICLES LIÉS