Accueil Actu La formation d’un peintre en finition de décoration : tout ce qu’il faut savoir pour être un expert

La formation d’un peintre en finition de décoration : tout ce qu’il faut savoir pour être un expert

Un peintre décorateur peut intervenir dans un chantier pour s’occuper des finitions. Il peut aussi apporter aux particuliers son savoir-faire et ses conseils pour leurs besoins décoratifs. Mais pour pouvoir exercer cette profession, il est forcément indispensable de recevoir une formation préalable. Ainsi, si vous souhaitez vous former comme peintre en finition de décoration, vous retrouverez ici tout ce qu’il faut savoir pour devenir expert.

Les différentes alternatives pour se former

Il existe de nombreuses versions de formations pour devenir peintre en finition de décoration.

A voir aussi : Comment obtenir un agrément centre de formation ?

Formations professionnelles longues durées

La première option concerne les formations professionnelles longues durées. Ces dernières disposent de différents niveaux de formation en fonction des buts visés et des compétences recherchées. Ainsi, ce métier peut s’exercer dès le niveau CAP dans des filières comme « peintre applicateur de revêtements » ou « signalétique enseigne et décor ». Le niveau de formation suivant correspond au Bac pro AF en aménagement et finition du bâtiment.

Par la suite, ceux qui désirent devenir plus performants et acquérir davantage de compétences peuvent continuer avec des études supérieures. Ils auront le choix de s’arrêter au diplôme de Bac+1, Bac+2 ou même Bac+3. La spécialité correspondant au niveau Bac+1 est « Mention complémentaire (MC) peinture décoration ». Au niveau Bac+2, vous pouvez devenir designer texture ou obtenir le Brevet des Métiers d’Art graphisme et décor.

A voir aussi : Quels sont les avantages d’un coaching d’entreprise 

En outre, vous pouvez aussi opter pour un BTS finitions aménagement des bâtiments spécialisé en conception et réalisation. Enfin, concernant le niveau Bac+3, vous pourrez achever votre formation de peintre en finition de décoration en deux possibilités :

  • diplôme national des métiers d’art et du design ;
  • diplôme national d’art et techniques spécialisé en design d’espace.

De ce fait, vous avez le choix de l’option et du niveau qui vous intéresse.

Formations certifiantes de courte durée

Il est possible d’effectuer des formations certifiantes de 3 à 8 mois permettant d’aspirer à être peintre en finition de décoration. Ces formations sont réparties en modules qui aident à apprendre et mieux comprendre la profession. Après une de ces formations, vous devriez normalement pouvoir :

  • livrer des travaux de peinture très bien finis ;
  • réaliser des peintures de décoration ;
  • effectuer des travaux pour tromper l’œil et ornementer ;
  • élaborer des projets décoratifs.

L’organisation de ces formations est assurée par les centres de formation et parfois par des organismes privés. N’hésitez pas à effectuer des recherches pour trouver celle capable de mieux correspondre à vos attentes. Et bien sûr, choisissez celle dont vous jugerez les conditions accessibles, notamment pour le tarif et les horaires.

Autres formations

Hormis les alternatives jusqu’ici évoquées, il vous est aussi possible d’accéder à d’autres types de formations. Par exemple, il existe des formations approfondies pour les personnes qui désirent une reconversion professionnelle. D’un autre côté, les peintres qui veulent s’améliorer et apprendre la finition de décoration ont accès à des formations de perfectionnement. Il s’agit de formations destinées à ceux ayant déjà certaines bases en peinture et souhaitant se perfectionner. Ce type de formation peut également être trouvé en ligne dans des organismes privés ou centres de formation.

Les évolutions professionnelles du métier

À l’instar des autres professions, le domaine des peintres en finition de décoration évolue aussi. Ainsi, un technicien artiste peut se retrouver responsable d’organisation de projets durant un travail en équipe au sein d’une entreprise de spectacle ou artisanale.

Par ailleurs, un peintre peut se concentrer sur une technique qu’il maîtrise et en devenir un expert de référence. Ou après avoir accumulé suffisamment d’expériences dans le domaine, il peut monter sa propre entreprise et proposer des services spécialisés.

Les atouts dont vous aurez besoin

Cette profession requiert habileté manuelle, minutie, soin et précision. De plus, le peintre décorateur doit aussi avoir de la créativité et une sensibilité esthétique pour bien harmoniser les couleurs. Il doit posséder le sens du contact pour mieux aborder et conseiller les clients sur des recommandations.

Aussi, il s’agit d’un corps de métier qui exige de disposer d’une bonne condition physique, car il est assez contraignant. Cette profession implique de travailler parfois en plein air ou encore en hauteur, placé sur une échelle ou un échafaudage. Enfin, les chantiers présentant diverses spécificités, un peintre doit donc aussi être polyvalent et savoir s’adapter.

ARTICLES LIÉS