Accueil Actu Emploi : la situation du marché du travail

Emploi : la situation du marché du travail

Les emplois sont un signe de l’activité économique du pays et si la situation actuelle au niveau de l’emploi semble s’être améliorée, les différentes crises, sociales, sanitaires et de guerre, ont de quoi bouleverser l’économie et le marché du travail. 

Les différentes crises

Jamais depuis de longues années le monde n’avait connu autant de crises majeures. La France n’en est pas épargnée et ajoute aux crises internationales ses propres difficultés sociales. Pourtant, le taux de chômage est au plus bas depuis 2008 avec un score de 7,4 %. Une réussite malgré toutes les perturbations externes. Cela se remarque également au niveau du nombre d’inscrits à Pôle emploi. Ils sont en dessous de la barre des 3 millions et le nombre d’emplois salariés a dépassé les 20 millions. Des chiffres qui se veulent convaincants. 

A lire également : Comment travailler dans la logistique ?

Dernière crise actuelle dont on ne peut pas encore présager toutes les répercussions, c’est la situation en Ukraine. Il est encore trop tôt pour estimer les conséquences de la situation sur le marché du travail français. Le seul véritable frein visible actuellement à la croissance est la difficulté de recrutement de certaines entreprises.

Les chiffres clés

Le taux d’emploi 

Pourtant, ces crises n’ont pas entravé la croissance. La capacité à recourir aux emplois partiels et à distance durant la pandémie a permis de temporiser la situation et de connaitre un regain aujourd’hui. Un certain nombre de freins à l’embauche et de normes économiques ont aussi aidé à favoriser les nouveaux emplois et on connait actuellement un taux d’emploi proche des 70 %. La jeunesse participe également à cet essor puisque les réformes et subventions pour l’apprentissage ont largement aidé les jeunes étudiants à intégrer des entreprises en apprentissage. 

A voir aussi : Quels sont les avantages d’un coaching d’entreprise 

Les demandeurs d’emploi 

Le constat est le même au niveau des demandeurs d’emploi, on constate aussi des chiffres positifs puisque l’on recensait 5,5 millions d’inscrits à Pôle Emploi en fin janvier. Des chiffres rassurant au lendemain de la crise, mais qui sont encore loin des records établis avant le deuxième choc pétrolier. De plus, on estime qu’il y aurait 1,9 million de personnes sans emploi qui ne sont pas non plus au chômage du fait de leur disponibilité. La croissance pourrait aussi entrainer une hausse du chômage lorsqu’elle retrouvera un rythme habituel sans les différentes aides et subventions exceptionnelles. Le grand challenge reste l’emploi, l’insertion est toujours difficile pour les jeunes sortants de certaines études tandis qu’elle est plus favorable aux jeunes apprentis. Ainsi, l’orientation joue un rôle important pour la capacité d’insertion de nombreux jeunes. 

Le taux de chômage

On l’a vu plus haut, le taux de chômage est particulièrement bas avec 7,4 % de la population active. Un chiffre qui n’avait pas été atteint depuis de multiples années. Pour favoriser le marché du travail, certains estiment qu’il faudrait encore mettre en œuvre des mesures en matière de politiques publiques. Les chiffres sont tout de même encourageants, au vu des différentes crises que le pays traverse et le marché du travail a pu être maintenu en bonne santé, reste à savoir si cette tendance va pouvoir être maintenue. 

ARTICLES LIÉS