Accueil Emploi Comment trouver son prochain métier ?

Comment trouver son prochain métier ?

Que ce soit à la suite d’une perte d’emploi ou d’une démission (pour une raison ou un autre), trouver un emploi mérite de mûrir de profonde réflexion. Vous devez alors vous poser les bonnes questions : devrais-je suivre une nouvelle formation, laquelle de mes compétences vendre sur le marché de l’emploi ? Cet article se veut être un guide pour ceux qui souhaitent se lancer dans une démarche de recherche d’emploi. 

Effectuez un premier bilan personnel et professionnel 

Si vous avez reculé en quittant votre emploi ou en le perdant, vous devez vous préparer à mieux rebondir. Une décision peut s’imposer dans ce cas : changer de secteur professionnel et se former en ce sens. Cependant, il serait plus raisonnable d’effectuer un premier bilan de votre parcours professionnel.

Lire également : Les clés pour améliorer sa vie professionnelle grâce aux formations en développement personnel

Cette étape dont l’importance est indéniable doit être personnelle et sincère. Vous venez de sortir d’un emploi qui aura duré deux, cinq ou dix ans ? Jetez donc un regard rétrospectif et critique sur votre parcours. « Ai-je été un bon employé ? », « le cadre et l’ambiance de travail correspondent-ils à mes souhaits ? », « de quelle compétence ai-je manqué ? ». Autant de questions qui seront de nature à passer en revue ce qui a marché comme ce qui n’a pas marché.

De la connaissance de ces divers éléments dépendra la pertinence de vos recherches. Il serait également maladroit, de repartir à zéro. En effet, peu importent les motifs qui expliquent votre état professionnel actuel, vous devez chercher à valoriser vos compétences ainsi que votre expérience. 

A lire également : Quels sont les avantages des métiers de corporate finance ?

Parfois, changer radicalement de secteur d’emploi peut nécessiter un grand investissement. Pourquoi ne pas suivre des séances de remise à niveau ? Le monde de l’emploi évolue à une vitesse exponentielle et tout travailleur se doit d’être au rythme de l’évolution de son secteur d’activité. Capitaliser sur vos acquis et réinvestir ces connaissances peut s’avérer être un bon plan d’avenir. 

Étudiez votre environnement professionnel 

Une fois votre bilan professionnel et personnel réalisé et les enseignements tirés, vous pourrez passer à l’étape suivante : étudier votre environnement professionnel. On vous explique : la connaissance de la dynamique de son domaine professionnel est une étape cruciale pour détecter les métiers qui sont les plus viables et susceptibles de vous convenir. Ce petit exercice se présente alors sous la forme d’une enquête de terrain à mener.

Pour cela, vous devez passer au peigne fin votre secteur d’activité. Une première démarche serait de vous renseigner sur les secteurs d’activité présents dans votre zone géographique. Faites un tour des entreprises implantées dans votre zone en recherchant les métiers dans lesquels ils souhaitent recruter. Autrement dit, les compétences dont elles ont besoin pour leur activité commerciale.

Cette étude de l’environnement professionnel vous sera d’une grande utilité. Vous pourrez vous rendre la tâche aisée en associant la presse locale, les annuaires et vos amis. Et même si les métiers que vous trouvez ne se trouvent pas forcément dans votre domaine d’expertise, certains peuvent donc constituer une véritable opportunité à saisir.

Vous pouvez donc, dans l’absolu, trouver un métier qui recrute sans diplôme.  Vous l’aurez compris, rien ne doit être laissé au hasard. Gardez l’œil ouvert et ayez l’esprit de prospection. 

Soignez votre e-réputation 

Si étudier votre environnement professionnel implique d’aller à la quête de l’emploi, soigner votre e-réputation amènera l’emploi vers vous. Comment ? C’est bien simple : l’outil internet offre des possibilités qui étaient tout simplement impensables il y a quelques décennies. En effet, partager le lien de votre CV vers vos comptes sociaux et blogs peut vous aider à décrocher rapidement votre prochain emploi. 

Il faut comprendre que de nos jours, les recruteurs utilisent fortement les médias sociaux comme Facebook, mais aussi des sites professionnels comme LinkedIn pour dénicher de nouveaux talents et de nouvelles compétences. Pour attirer toutes les chances de votre côté, le soin à apporter à vos comptes sociaux et professionnels est capital. 

Votre seul compte peut donner une idée de votre personnalité, votre style de travail et de vos centres d’intérêt. De ce fait, il est préférable de garder une image soignée et respectable de vous sur les médias sociaux. Si vous n’avez pas encore de profil LinkedIn, il est sans doute temps d’en créer. Si c’est déjà le cas, songez alors à des mises à jour régulières afin de mettre en lumière vos expériences professionnelles.

Explorez les opportunités de formation et de reconversion professionnelle

La formation professionnelle est un autre moyen de vous aider à trouver votre prochain métier. La formation continue, en particulier, peut être une option idéale pour ceux qui cherchent à améliorer leurs compétences ou à acquérir de nouvelles compétences et connaissances dans leur domaine actuel, tout en restant employés.

Pour ceux qui souhaitent se reconvertir professionnellement, la formation professionnelle est aussi un excellent choix. Il existe aujourd’hui de nombreuses formations disponibles pour les personnes qui souhaitent changer complètement de carrière, mais pensez à bien choisir.

N’oubliez pas qu’il n’y a jamais eu autant d’options éducatives que maintenant avec l’avènement des cours en ligne et autres formules numériques ; cela inclut aussi des programmes universitaires entièrement en ligne. Ces options peuvent offrir une grande flexibilité aux étudiants occupés et sont souvent moins coûteuses que les programmes traditionnels sur campus.

Pensez à explorer les opportunités offertes par les centres d’orientation scolaire et professionnelle situés près de chez vous • ces organisations sont spécialisées dans l’aide aux personnes en transition professionnelle. Un conseiller professionnel pourrait être capable non seulement de vous aider à déterminer quelles sont vos aptitudes naturelles ainsi que vos intérêts personnels, mais aussi comment utiliser ces informations pour décider quelle direction prendre dans votre recherche d’emploi ou reconversion professionnelle.

Identifiez vos compétences transférables et vos passions pour trouver la carrière idéale

Une autre façon de trouver votre prochain métier est d’identifier vos compétences transférables et vos passions. Les compétences transférables, par définition, sont des compétences que vous avez acquises dans un domaine qui peuvent être appliquées à une autre profession. Par exemple, si vous êtes excellent en communication écrite et orale, ces compétences peuvent être utilisées dans une variété de domaines : la publicité, le marketing ou encore les relations publiques.

Pour identifier vos compétences transférables, faites quelques recherches sur les offres d’emploi disponibles sur des sites comme LinkedIn ou Indeed. Regardez quelles sont les aptitudes communes requises pour plusieurs postes différents • cela peut vous donner une idée de ce que vous êtes capable d’offrir.

Parallèlement aux compétences transférables, vous devez réfléchir à vos passions. Si l’on considère qu’un emploi occupe environ 40 heures par semaine (voire plus), vous devez choisir quelque chose qui correspond à vos intérêts personnels et éveille votre enthousiasme.

Pour découvrir ce qui passionne véritablement chaque personne, l’idéal serait de se poser certaines questions telles que : Qu’est-ce qui m’intéresse vraiment ? Dans quoi suis-je doué(e) ? Quels sujets me captivent au point d’en parler pendant des heures sans réaliser le temps passer ?

Il existe aussi des tests psychométriques tels que Myers-Briggs Type Indicator (MBTI) ou Strong Interest Inventory (SII) conçus spécifiquement pour aider les personnes à comprendre leurs préférences professionnelles.

En fin de compte, la clé pour trouver le bon métier est de combiner vos compétences transférables avec vos passions. Pensez à des domaines dans lesquels vous pouvez appliquer ces deux éléments et commencez à rechercher des offres d’emploi correspondantes. Au bout du compte, si vous êtes capable de faire ce que vous voulez tout en étant doué(e) dans votre domaine, il y a plus de chances que vous soyez heureux(se) et épanoui(e) professionnellement.

Parlez à des professionnels pour obtenir des conseils et des recommandations

Si vous cherchez à trouver votre prochain métier, pensez à bien parler avec des professionnels qui travaillent dans les domaines susceptibles de vous intéresser. Les conversations avec ces derniers peuvent non seulement vous donner une idée plus précise du travail en question, mais aussi vous aider à établir des contacts utiles pour l’avenir.

C’est particulièrement vrai si le domaine que vous envisagez n’a pas de liens directs avec votre carrière actuelle ou vos études antérieures. Dans ce cas, il peut être difficile d’obtenir les informations qu’il vous faut sur la profession sans en avoir discuté directement avec quelqu’un qui y travaille déjà.

Pour trouver des professionnels disposés à partager leur expérience et leurs connaissances, commencez par contacter ceux qui sont déjà dans votre réseau professionnel. Peut-être connaissez-vous quelqu’un via LinkedIn ou Facebook ? Ou alors un(e) ami(e) travaille-t-il/elle dans le secteur ? Si oui, demandez-leur s’ils seraient prêts à répondre à quelques questions sur leur emploi et leur expérience professionnelle.

Si personne autour de vous ne peut fournir cette information spécifique, essayez d’utiliser LinkedIn et sa fonctionnalité ‘Rechercher’ pour trouver des personnes clés travaillant dans la même branche que celle où vous souhaitez exercer. Envoyez-leur un message personnalisé expliquant pourquoi l’échange serait bénéfique pour toutes les parties concernées • cela pourrait inclure une offre mutuelle d’une tasse de café ou simplement convenir d’un appel téléphonique.

Si vous êtes encore en train d’étudier, n’oubliez pas que de nombreux établissements universitaires offrent des programmes de mentorat et des occasions pour les étudiants de discuter avec des professionnels dans leur domaine d’intérêt. Cela peut être une ressource inestimable à exploiter pendant vos études afin d’obtenir une meilleure idée du travail attendu après l’obtention du diplôme.

Assurez-vous de poser des questions qui sont pertinentes sur votre future carrière et n’hésitez pas à demander leurs conseils et recommandations sur la façon dont vous pouvez améliorer vos compétences ou votre expérience professionnelle avant de postuler à un poste.

Faites des recherches sur les tendances du marché du travail pour identifier les domaines en croissance

Faire des recherches sur les tendances du marché du travail a connu une croissance au cours des dernières années. Les rapports et publications similaires peuvent être trouvés dans la plupart des pays développés.

N’hésitez pas à parler avec vos contacts professionnels pour obtenir leur avis sur l’état actuel du marché. Ils peuvent non seulement fournir une valeur ajoutée, mais aussi partager leurs connaissances spécifiques sur certains domaines précis voire apporter leur point de vue pertinent. Si certains domaines sont très polarisés et ne permettent pas cette approche, il reste néanmoins intéressant de maintenir un réseau diversifié qui pourrait se révéler bénéfique ultérieurement.

Une fois que vous avez identifié les domaines en croissance, il faut déterminer si ces tendances correspondent réellement à vos intérêts et compétences. La demande pour certains types de métiers peut varier selon la région ou le pays où vous vivez. Il peut être judicieux de prendre cela en compte dans votre recherche et votre prise de décision.

N’oubliez pas qu’il faut considérer l’équilibre entre vos compétences et passions ainsi que les besoins du marché du travail actuel lors du choix d’un nouveau métier. Effectivement, choisir une carrière uniquement sur la demande actuelle sans tenir compte des aspects qui comptent pour soi-même (passions, valeurs) pourrait éventuellement mener vers un désengagement professionnel inconfortable voire malheureux.

ARTICLES LIÉS