Accueil Actu Comment faier passer un entretien de recrutement ?

Comment faier passer un entretien de recrutement ?

Recruteur professionnel ou non professionnel, il est très possible au cours d’une carrière d’avoir à faire des entretiens d’embauche. Mais qui a dit que la tâche était facile ? Loin d’être simple, c’est aussi une profession à part entière. Les techniques de maintenance sont différentes et variées, vous pouvez même aller jusqu’à dire qu’il y a autant de recruteurs. Q est une bonne entrevue de recrutement ? Comment structurer cet échange ? RhAttitude a tenté de répondre à cette question à travers une infographie.

A découvrir également : Pourquoi recruter un profil atypique ?

Il existe de nombreuses techniques de maintenance. Ils sont souvent marqués par la personnalité et le caractère de la personne qui dirige l’entrevue. Du recruteur laid au recruteur conciliateur et compréhensif ou même « cool », l’entrevue peut prendre diverses facettes.

La notion la plus importante au cours de cette tâche est le temps. En fait, c’est une marchandise rare, donc c’est là que réside la difficulté de faire de l’exercice. L’objectif est d’être aussi efficace que possible à tout moment pour identifier avec succès un étranger parfait. C’est dans cette gestion du temps que vous pouvez déterminer si la maintenance a été efficace ou non.

A lire également : Pourquoi recruter des seniors ?

Pour effectuer une maintenance efficace, voici un modèle coupé en 4 étapes.

>>

1ère partie de l’interview de recrutement : planter le décor (5 min)

Dans un premier temps, il appartient au recruteur de se présenter, de se souvenir du poste pour combler et de détailler la séquence de l’entrevue. Cette partie est clé car elle conditionnera le reste.

L’ intérêt est d’accueillir le candidat de la meilleure façon afin qu’il se sente à l’aise et qu’un climat de confiance s’installe. Rappelons que la première impression est souvent la bonne, il est donc nécessaire dès que le contact est formé pour donner une image positive de l’entreprise.

Partie 2 : trouver le candidat (30 min)

Deuxièmement, c’est au candidat de parler et de courir. Les informations fournies par le candidat doivent permettre au recruteur de comprendre l’état matrimonial, la formation, les expériences, la motivation et la personnalité de la personne devant lui.

Pour s’assurer qu’aucune étape de la découverte du demandeur ne soit perdue, le processus d’entrevue doit être clair pour le candidat. S’il manque des articles, n’hésitez pas à poser des questions.

Partie 3 : présenter l’entreprise (20 min)

Troisièmement, il convient que le recruteur présente l’entreprise. L’étape est importante, car c’est là que le désir du candidat de rejoindre l’équipe sera confirmé ou invalidé. Il est donc nécessaire de bien présenter la structure, c’est-à-dire son fonctionnement, sa culture, sa main-d’œuvre, ses projets, etc.

Ensuite, le recruteur doit se présenter au poste en détaillant les affectations, le salaire, les heures, les droits et les avantages sociaux. EST Il est important d’écouter les questions du candidat en particulier pendant cette étape, elles servent généralement d’indicateurs de la motivation du candidat.

Partie 4 : Faire une évaluation partagée (5 min)

Pour conclure l’entrevue, vous devez faire une évaluation rapide avec le candidat, lui demander s’il a d’autres questions. Il est recommandé de le persuader de partager ses impressions afin d’enrichir davantage l’information obtenue plus tôt.

Enfin, nous ne devons pas oublier de lui expliquer comment la poursuite du processus de recrutement se déroulera s’il est retenu.

Partie 5 : Faites le point par vous-même (15 min)

Après avoir remercié le candidat et l’avoir invité à prendre congé, un contrôle à chaud est indispensable. Le but de cette dernière étape est de synthétiser vos notes sur l’entrevue et de formuler vos sentiments à l’égard du candidat.

Grâce à cette approche, nous évitons d’oublier certains éléments, qui peuvent s’avérer importants plus tard. En outre, il permet, puis froid, de prendre du recul pour prendre la bonne décision.

En résumé, la structure de la maintenance est essentielle. Le rôle que vous jouerez à « torture » ou non le candidat est juste accessoire… Trouvez également, en bonus dans l’infographie, des conseils pour décoder un CV.

Source : RhAttitude

Pour recevoir les derniers articles Parlons RH par e-mail ou inscrivez-vous à alanewsletter

ARTICLES LIÉS