Accueil Actu Comment gérer son stress avant un entretien d’embauche ?

Comment gérer son stress avant un entretien d’embauche ?

Votre candidature a été retenue ? Il est venu le temps de vous lancer dans la préparation de votre entretien d’embauche. À l’approche de cette rencontre, il est tout à fait normal d’être nerveux, mais il est essentiel de ne pas se laisser gagner par le stress face au recruteur.

Il est important de vaincre cette boule au ventre et de ne pas perdre ses moyens au cours de l’entretien pour éviter de passer à côté de cette opportunité. Ne vous inquiétez pas, il existe plusieurs méthodes et techniques qui vous aideront à gérer votre stress.

Lire également : Comment obtenir un agrément centre de formation ?

Préparez-vous et anticipez les questions

Pour réussir un exercice, quelle que soit sa nature, la règle d’or est une bonne préparation en amont. Relisez votre candidature, faites le bilan de votre parcours, repassez les détails de l’offre d’emploi et faites quelques recherches sur l’entreprise, entre autres.

Les recruteurs ont tendance à poser un certain nombre de questions fréquentes qui reviennent souvent lors d’un entretien d’embauche : qualités et défauts, prétentions salariales, évolution sur 5 ans, motivations à occuper le poste… La liste est longue.

A découvrir également : Quelle différence entre ASV et AVQ ?

Entraînez-vous à répondre à ces questions pour ne pas être déstabilisé et vous sentir plus à l’aise lorsque le recruteur vous les posera au cours de votre rencontre. Préparer vos réponses vous évitera de chercher vos mots.

Faites une simulation d’entretien

N’hésitez pas à demander à l’un de vos proches de jouer le rôle du recruteur pour vous entraîner dans un cadre plus ou moins réel. Vous pourrez ainsi mieux visualiser ce qui vous attend et vous familiariser avec la situation.

Vous pouvez également décider de vous filmer pour détecter et corriger vos faiblesses avant le véritable entretien. Vous vous rendrez compte si vous parlez trop vite, si vous avez des tics de langage ou si vous adoptez une mauvaise posture, par exemple.

Travaillez votre confiance en vous

Il peut arriver que les techniques de préparation et de relaxation ne vous aident pas à surmonter complètement votre stress. Dans ce cas, il est important d’identifier la source de vos peurs et de faire un travail sur votre estime de vous-même.

Si certains de vos défauts, une partie de votre parcours ou un trou sur votre CV est à l’origine de votre inquiétude, entraînez-vous à en parler avec confiance et de manière positive.

Vous pouvez également répéter vos intentions à voix haute (« Je réussirai cet entretien »), mettre vos réponses par écrit, répéter plusieurs fois votre discours ou vos réponses, mimer un comportement confiant ou faire de la méditation.

Reposez-vous et dormez bien avant le jour J

Il ne sert à rien de réviser et de vous épuiser toute la journée qui précède votre entretien d’embauche. Répétez votre présentation tranquillement avant de passer à autre chose pour vous vider la tête et éviter de rester focalisé sur votre stress.

Une bonne nuit de sommeil est tout aussi importante que la préparation pour passer un entretien avec sérénité. Avoir du mal à dormir et faire une nuit trop courte peut fortement accroître votre stress le jour J. Le repos est indispensable.

La veille de votre entretien, assurez-vous de vous trouver dans un environnement calme et confortable pour passer une bonne nuit. Éteignez votre téléphone et renoncez au café ou à l’alcool avant d’aller vous coucher.

<h2>Faites le point sur votre trajet et votre tenue la veille</h2>

N’oubliez pas de passer en revue les aspects logistiques avant le jour de votre entretien. Préparez les documents nécessaires ainsi que la tenue que vous porterez. Vous éviterez ainsi de perdre du temps et d’ajouter du stress inutile le matin de la rencontre.

Faites également le point sur votre trajet : itinéraire, temps de trajet, transports en commun, stationnement, circulation perturbée, etc. Prévoyez de partir de chez vous avec un peu d’avance pour éviter de devoir vous dépêcher ou d’arriver en retard à l’entretien d’embauche.

Respirez profondément avant la rencontre

Si vous vous trouvez dans la salle d’attente, peut-être entouré d’autres candidats au même poste, que vous sentez votre cœur s’accélérer et que les premiers signes du stress commencent à s’installer, pensez à respirer profondément et à vous concentrer sur votre souffle.

Inspirez et expirez doucement par le ventre en suivant cette cadence : inspirez 4 temps, retenez 1 temps, expirez 4 temps, retenez 1 temps. Vous pouvez également prendre quelques gorgées d’eau, mais il est conseillé d’éviter les excitants comme le café.

Restez concentré au cours de l’entretien

Le stress peut vous donner envie de monopoliser la parole par peur des moments de silence gênants, vous faire parler trop vite ou vous faire balancer vos jambes, par exemple. Pensez à écouter attentivement votre interlocuteur et à parler tour à tour pour montrer votre intérêt.

Si vous ressentez de la tension et n’arrivez pas à soutenir le regard du recruteur, vous pouvez notamment prendre des notes. Elles vous aideront à rebondir sur certains points et poser vos questions par la suite.

ARTICLES LIÉS