Accueil Actu Comment prévenir le burn-out en entreprise ?

Comment prévenir le burn-out en entreprise ?

Syndrome d’épuisement : la prévention vaut mieux que guérir

3,2 millions de personnes intéressées

Heureusement, la souffrance au travail et l’impact sur la santé mentale ne sont plus négligés dans les médias et la politique. Pour les premiers, beaucoup d’entre eux ont transmis les résultats de l’étude 2017 de Technologia, une société experte accréditée par le ministère du Travail, affirmant que près de 3,2 millions d’actifs seraient à haut risque d’épuiser professionnellement.

Pour ce dernier, Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a lancé une mission sur les maladies professionnelles et la santé au travail, en collaboration avec sa collègue Agnès Buzyn, ministre de la Santé, dont les résultats sont attendus fin mai.

A lire aussi : Qu’est-ce-que la gamification dans le recrutement ?

Les consciences sont donc réveillées. Le temps était venu parce que les conséquences de ces situations de souffrance professionnelle ne se limitent pas à la vie professionnelle, mais perturbent également la vie privée.

Le stress chronique au travail et ses conséquences

Pour notre part, nous avions déjà mentionné la souffrance au travail due à une autre forme de maladie professionnelle.

A découvrir également : Comment trouver un emploi dans la manutention ?

Pour rappel, nous distinguons actuellement trois dimensions :

  • L’ épuisement, un état dépressif, une conséquence de l’épuisement psychologique dû au surmenage et/ou à une charge de travail trop lourde.
  • Des ennuis , un état dépressif qui apparaît après l’ennui, accompagné d’un sentiment de futilité et d’une image profondément dégradée de soi-même sans pouvoir exprimer son être masculin.
  • Le brun-out, où l’état de dépression est une conséquence de la connaissance que son travail n’a pas sens. Quand c’est mécanique et abrutant ou va à l’encontre de ses valeurs.

Pour les employeurs qui savent qu’ils voient leurs employés souffrir sur leur lieu de travail et qui veulent éviter tout risque de fuite, de s’ennuyer et de partir, nous avons de bonnes nouvelles pour vous.

Vous pouvez agir maintenant et éviter l’épuisement total (fatigue physique et usure psychologique) de vos employés en mettant en place un plan d’action préventif pour réduire le stress et assurer une qualité de vie au travail.

Établir un environnement commercial sécurisé et cohérent

Assurer la faisabilité des tâches

Pour qu’une personne puisse bien faire son travail, cela doit toujours être réalisable. Cela implique la nécessité d’une organisation intelligente du travail avec des outils, du matériel, de la formation et un cadre approprié pour lui permettre de remplir au mieux sa mission.

Est-ce que ça semble évident ? Oui, sauf que de nombreux employeurs l’ignorent pour se contenter d’examiner leurs relevés bancaires et le rythme de leur productivité. En conséquence, le surmenage affecte la santé des travailleurs et entraîne le risque de surmenage physique et d’épuisement mental.

Établir une communication transparente

Avec les 5 premières lois du leadership créatif, nous avons constaté l’impact positif d’une communication transparente sur le bien-être des employés. Les bénéfices sont doubles. D’une part, la communication transparente joue un rôle clé dans la cohésion humaine, en ce sens qu’elle affecte le sentiment d’appartenance et de valorisation de ceux qui travaillent dans l’entreprise. D’autre part, c’est simplement une condition nécessaire pour faire son travail correctement.

Assurer un milieu de travail enrichissant

Cette troisième action clé, nous l’avons également abordé dans le domaine du leadership créatif. De beaux locaux où vous pouvez travailler en paix jouent leur rôle dans le bien-être des employés et leur performance. Cependant, ils ne suffisent pas à rendre un environnement de travail gratifiant. Il doit également s’accompagner de protocoles explicites et accessibles pour résoudre de manière constructive toute difficulté, organisationnelle ou relationnelle.

Assurer le respect et le bien-être des employés au travail

Prendre grand soin de l’équité

Le respect de la personne humaine et le traitement digne et non discriminatoire de tous les travailleurs sont également les piliers pour assurer leur bien-être, leur santé et leur sécurité au travail. Il ne suffit pas de mettre en place des règles internes favorisant l’équité en milieu de travail. Il faut veiller à ce qu’il soit appliqué en prêtant attention aux expériences des collaborateurs. Cela implique que toutes les préoccupations et plaintes relatives à l’équité doivent toujours être prises en compte avec le plus grand sérieux.

Récompenses garanties et signification attribuées au travail

Pour recevoir des employés le meilleur d’eux-mêmes, vous devez donner. C’est une loi naturelle. Bien sûr, il s’agit d’un salaire équitable fondé sur le poste et le nombre d’heures travaillées. Cependant, un salaire confortable ne protège personne contre l’épuisement. D’autres récompenses matérielles ou émotionnelles telles que des encouragements, des félicitations ou des remerciements créent également un milieu de travail engageant.

Améliorer l’autonomie et flexibilité dans l’organisation du travail

Rautonomiser avec l’intelligence

La psychologie positive a déjà montré au cours de la dernière décennie qu’il existe un lien entre le fait qu’un individu peut agir efficacement sur ce qui lui arrive, l’optimisme, le bonheur et la performance. C’est un fait que nous avons vu avec les 5 grandes lois du leadership créatif. En fait, déléguer et promouvoir intelligemment les captures il y a des initiatives qui contribuent au développement du travailleur.

Les points forts de la flexibilité au travail

Enfin, un certain degré de flexibilité accordée et pondérée améliore la vie professionnelle. Qu’il s’agisse d’organiser vos propres tâches ou d’organiser des heures de travail, la flexibilité fait partie de la continuité de la faisabilité, récompense et valeur du travail.

Cela nous amène à la conclusion que ces 7 actions clés sont interdépendantes les unes avec les autres. Ils se complètent et agissent en synergie. Ainsi, ce n’est qu’ensemble qu’ils peuvent prévenir les principaux facteurs de stress conduisant à l’épuisement, au revers ou à l’ennuyeux.

Source : Léon-Patrice Célestin, Sadar Célestin-Westreich, « Les visages cachés de l’épuisement », Interéditions,2018

ARTICLES LIÉS