Accueil Actu Comment vaincre la Glossophobie ?

Comment vaincre la Glossophobie ?

Vous avez une communication à présenter bientôt, et vous stressez énormément rien qu’à l’idée d’y penser. Vous vous référez à vos mauvaises expériences et ne vous sentez pas capable d’assurer. Vous êtes sans aucun doute malmené par le mal du siècle : la glossophobie. Cette pathologie consiste en une peur de parler en public. Ses manifestations consistent en une grande anxiété, suivie de symptômes physiques comme le tremblement des muscles, la nausée ou encore un évanouissement. Cet article vous propose quelques astuces pour vaincre le mal.

Inscrivez-vous à des cours de théâtre

L’une des causes de la peur de parler en public est la crainte de faire une mauvaise performance. Cette crainte peut être liée à une expérience antérieure qui vous a laissé un mauvais souvenir. Elle peut également provenir de votre faible maîtrise de certaines bases de présentation en public.

A lire en complément : Comment faire évoluer un collaborateur ?

 Quel que soit le degré de cette crainte, vous devez trouver le moyen de vous convaincre que vous pouvez faire une excellente communication. L’une des meilleures voies pour rehausser vos performances est de faire du théâtre. La pratique théâtrale vous permettra de travailler votre créativité, et de vous affranchir de votre complexe d’infériorité. En vous inscrivant dans un institut, comme l’école de théâtre à Paris par exemple, vous apprendrez à gérer vos émotions sur scène.

Préparez votre discours avec méthode


Une fois que le théâtre vous aura permis d’acquérir les compétences scéniques nécessaires, vous devez travailler spécifiquement sur votre présentation. La première astuce est d’écrire entièrement votre présentation sur un papier. La nature de votre intervention peut être :

A lire en complément : Comment obtenir un agrément centre de formation ?

  • Une Allocution ;
  • Une Communication sur une thématique ;
  • Une Plaidoirie ;
  • Une Présentation poétique, etc.

Décliner de façon détaillée chaque aspect de votre présentation, vous permettra d’en avoir une meilleure maîtrise. Une bonne maîtrise du fond de votre contenu vous apportera de la confiance, ce qui réduira au maximum le stress qui vous envahit.

Une fois que la maîtrise s’installe, vous devez maintenant travailler sur les aspects techniques de votre présentation. Pensez d’abord à votre tonalité. La tonalité à adopter dépendra de plusieurs paramètres tels que le type de communication, le public que vous aurez en face, et surtout de la densité de votre contenu. Si vous êtes un chevronné dans votre domaine et que vous vous retrouvez en face d’une cible jeune, vous pouvez adopter un ton pédagogique par exemple.

Vous devez également travailler votre gestuelle. La gestuelle est un mode d’expression à part entière. Pour la combiner à l’expression verbale, il est important d’y travailler soigneusement. Pour cela, vous devez veiller à ce que vos propos ne soient pas en déphasage avec les gestes que vous employez.

Répétez devant un miroir ou en vous filmant

La phase pratique de votre préparation doit essentiellement consister à répéter votre texte devant votre miroir. Ici, vous devez simuler votre présentation. Cela vous permettra d’avoir une vue extérieure de votre prestation. Vous pourrez ainsi remarquer et ajuster votre posture, votre gestuelle et travailler sur votre gestion de l’espace.

L’autre option consiste à vous filmer. L’avantage ici est que vous pourrez analyser votre capacité à rester dans le temps. L’analyse vidéo vous donnera également des indications sur le débit de votre voix et sur votre élocution.

Ces divers conseils vous permettront de vous affranchir de la peur de parler en public. Pour toutefois mieux vous armer, vous pouvez suivre des vidéos de grands orateurs. La lecture d’ouvrages consacrés à l’art oratoire pourrait vous être utile également.

ARTICLES LIÉS