Accueil Actu Qu’est-ce-que la gamification dans le recrutement ?

Qu’est-ce-que la gamification dans le recrutement ?

Les méthodes de recrutement sont de plus en plus diversifiées. Et pour une bonne raison, nous assistons à une transformation conséquente des relations de pouvoir entre les recruteurs et les candidats. Aujourd’hui, de bons candidats qualifiés comme « talents » deviennent de plus en plus rares que les postes à pourvoir. Nous devons donc être en mesure de les attirer à sa compagnie et finalement les convaincre de rester là.

En outre, un autre type de recrutement a vu le jour ces dernières années, le recrutement dit « expérientiel ». Comme l’adjectif le suggère, il s’agit d’une méthode qui va au-delà de l’entrevue et de la conversation. Ils ont prouvé leurs limites. Le recrutement expérientiel implique une certaine interaction entre les protagonistes, qui peuvent prendre diverses formes. Parfois, c’est une expérience de recrutement informelle, parfois un jeu. Dans ce dernier cas, parlons du recrutement de gamification .

Lire également : Recrutement les avantages d'un profil atypique

La gamification sert maintenant le le monde des ressources humaines permettant aux talents de séduire, en particulier parmi les Millennials. C’est à eux de trouver du plaisir et de relever un défi par le recrutement. Non seulement pour se préparer à une série de réponses à des questions pré-arrangées qui, à la fin, ne révèlent pas leurs capacités réelles. Cela permet au recruteur d’élargir le type de candidats et de trouver celui qui présente les compétences douces vraiment recherchées par l’entreprise, ainsi que les compétences techniques.

Lire également : Comment prévenir le burn-out en entreprise ?

Aperçu du recrutement expérientiel et des avantages

Le recrutement expérientiel couvre toutes les pratiques visant à attirer, recruter et embaucher des candidats qui ne font pas partie du cadre de recrutement ordinaire et qui comportent autre chose qu’une entrevue. Il comprend certains éléments irréductibles qui permettent de qualifier le recrutement comme expérientiel ainsi que d’autres éléments qui varient d’un type à l’autre. En fait, il peut se présenter sous plusieurs formes, le la gamification est la plus réussie.

Composantes du recrutement expérientiel

Généralement, il y a trois dénominateurs communs pour chaque recrutement expérientiel : l’événement, le défi et l’objectif.

1. L’événement

Il peut être en ligne ou n’importe où, à condition qu’il provient d’une salle d’entretien normale. Il peut s’agir d’un événement mondain où le candidat devra faire ses preuves dans la vraie vie ou un jeu mis en ligne. Cela peut être simplement un déjeuner.

2. Le défi

Il est d’une manière équivalente aux questionnaires d’entrevue, avec la différence permettant une immersion totale du candidat dans un événement en révélant ses talents et en testant sa capacité à s’aligner sur les principes de l’entreprise : Acquérir un maximum de contacts lors d’un gala de charité pour tester les compétences d’un avenir commercial pour recruter ou participer à un jeu d’évasion pour déterminer le niveau de culture générale et l’esprit de pour un nouveau venu dans le département recherche et développement.

3. L’objectif

Dans un recrutement expérientiel, il se réfère aux compétences non techniques à mettre en évidence. Correspond aux éléments à atteindre et apparaissent dans le tableau de bord du sélecteur. Les défis seront mis à profit pour faire la lumière sur les compétences : compétences à négocier, leadership, résistance à la pression, etc…

Différents types de recrutement expérientiel

Sans être exhaustif, ce paragraphe donne plusieurs exemples de recrutement expérientiel, y compris la gamification du recrutement. Nous parlons d’expériences informelles en matière de recrutement, de recrutement numérique, de situations situationnelles et de gamification du recrutement.

Expérience de recrutement informel

Il s’agit d’une pratique qui consiste à effectuer des recrutements à l’extérieur du bureau afin de mieux comprendre et comprendre personnalité du candidat dans un environnement considéré comme informel : un restaurant, un bar, un karaoké,… Toutes les options sont autorisées, dans le budget et en fonction des objectifs que vous souhaitez atteindre. Il s’agit donc de s’adresser à lui sans le formalisme d’une interview et de donner libre affrontement à sa personnalité.

Recrutement par numérique

Ce type de recrutement nécessite toujours un entretien mais se fait au moyen d’un outil numérique. En particulier, il existe souvent des « options » disponibles sur ces outils, dont l’utilisation est à la seule discrétion du candidat et que l’on peut vérifier son profil. Par exemple, le mécanisme de demande consiste à obtenir une série de points à des questions génériques et drôles, avant de pouvoir accéder à la phase d’entrevue individuelle par vidéoconférence.

Situation

Dans ce cas, le candidat doit réussir un événement qui n’est ni plus ni inférieur à devra faire si elle est recrutée. Par exemple, le futur « chef » lui-même sera invité dans les coulisses d’un restaurant pour y faire sa meilleure recette. Ainsi, ses capacités seront jugées sur la base de ce résultat et de son attitude pendant la cuisson.

Gamification du recrutement

En gamification, les candidats sont appelés à jouer à un jeu afin de détecter leurs compétences.

gamification du recrutement est la première étape du recrutement expérientiel La car c’est celle qui permet aux meilleurs de voter les candidats en fonction de leur performance et de leur attitude.

Parmi les différents types de jeu pour le recrutement, nous distinguons :

  • Tests ludiques : quels sont des outils simples pour déterminer les compétences analytiques et logiques des candidats
  • Escape jeux : aussi appelé « jeu d’échappement » proposant un scénario où le candidat est dans un espace et doit résoudre des énigmes pour avancer et savoir comment sortir de la pièce.
  • Défis : Il s’agit de recruter des jeux visant à déterminer quels candidats ont l’esprit de compétition en les mettant tous à l’épreuve via les médias numériques.
  • Hackatons : résultant de la contraction des mots « hackers » et « marathon » consistent en une compétition d’innovation, à faire dans un court laps de temps. Ce type de jeu de recrutement est destiné aux échanges technologiques.
  • Jeux sérieux : Ce sont des jeux numériques qui visent à promouvoir l’immersion du candidat dans un certain contexte, le plaçant dans un exemple de situation concrète qu’il rencontrera quotidiennement. Les jeux sérieux vous permettent d’observer comment le candidat réagit, comment ils prennent des décisions et comment il se comporte directement dans le jeu.

En faisant face à un ordinateur, le candidat se débarrasse du stress qu’il peut avoir pendant une entrevue en face à face. Oubliez qu’il est évalué et que vous livrez plus facilement, sans prétention.

Focus sur le recrutement

Parlons donc plus en détail de la création de jeu du recrutement. Cela vaut-il vraiment la peine, est-ce fiable ? Est-ce, d’une façon ou d’une autre, l’avenir du recrutement ou une simple tendance transitoire ?

Les intérêts de l’espiègle

L’ utilisation de la gamification pour recruter a 5 intérêts, tant pour l’entreprise de recrutement que pour les recruteurs.

1. Recrutement à travers le jeu est amusant et attrayant

Le problème actuel est que l’employeur doit se démarquer de ses concurrents pour que certains talents s’intéressent à lui. C’est le contraire de la situation des décennies précédentes. Recrutement à travers le jeu, il montre une autre image : celle d’être accessible, amusant et encourageant. Si seulement pour jouer et se défier mutuellement, les candidats apprécient ce type de recrutement. Ils sont également fortement encouragés à participer à la « sélection » et l’entreprise s’assure ainsi d’avoir les meilleurs candidats en compétition.

2. La gamification vous permet d’évaluer les compétences dans un environnement presque réel

De l’avis de beaucoup de candidats, vous avez juste besoin de savoir comment convaincre et aussi savoir se coucher dans une entrevue. Dans un jeu, ce genre de subterfuge est plus difficile à faire – rendre le recrutement plus honnête. Le recruteur pourra voir l’esprit créatif d’un candidat, sa capacité à résoudre certains problèmes, la façon dont il gère le temps ou, sa performance dans une tâche donnée,…

3. Le jeu unifie

La gamification du recrutement est également bénéfique en ce qu’elle vous permet de créer un esprit d’équipe, d’initier l’esprit d’appartenance à l’entreprise. Vous pouvez ensuite combiner des employés internes avec des candidats potentiels pour voir ce qui sera le mieux collaborera avec votre équipe.

4. La gamification vous permet de faire vos premiers pas dans l’entreprise

En conjonction avec l’intérêt précédent, exécuter un recrutement à travers le jeu donne déjà au candidat un aperçu de ce qu’est votre entreprise, ses valeurs et sa dynamique. Il ressentira vos attentes, la façon dont vous opérez et sa volonté ou non de rejoindre votre équipe.

5. Recrutement à travers le jeu est un processus rapide et facile

Le recrutement expérientiel vise à analyser la résilience d’un candidat. Le fait de ne pas aller à la fin du jeu n’est pas systématiquement éliminatoire. En fait, dans certains cas, les recruteurs prennent en compte le comportement pendant le jeu, quel que soit le résultat.

Les étapes du jeu

Ici, nous allons prendre l’exemple de la gamification à Origamix, un start-up spécialisée dans la gamification au service du recrutement expérientiel. À la maison, la gamification ne s’arrête pas à la phase de recrutement mais concerne également l’ensemble de la phase d’intégration des recrutés. La gamification a ensuite lieu, en 3 : la gamification pour l’attraction des candidats, la gamification pour le recrutement et la gamification dans l’intégration du candidat sélectionné.

Gamification pour attirer

Il s’agit de créer un « buzz » autour de votre marque employeur pour vous présenter comme une entreprise qui fait les choses différemment pendant et après le recrutement. En fait, 50% des talents actuels veulent tester quelque chose de nouveau dans le recrutement, comme un jeu d’échappée. Plus de 70 % s’appuient sur leur expérience au cours de la phase d’embauche pour déterminer s’ils accepteront ou non l’offre de l’entreprise.

Gamification pour recruter

C’ est sur mesure pour les compétences douces que vous êtes en regardant. Chaque jeu devra être construit en fonction des traits de personnage que vous souhaitez trouver chez un candidat. Il est donc un Le travail de correspondance entre ce qui est attendu et la personnalité de chaque candidat que le jeu devra faire ressortir. En fin de compte, l’objectif est d’éviter l’échec du recrutement en raison de compétences non professionnelles, qui se produisent dans plus de 80% des cas.

Gamification pour former, intégrer et gérer

Encore une fois, les jeux sont utilisés pour expliquer au nouveau venu les avantages et les aboutissants de l’entreprise. Ceci est beaucoup plus impliquant qu’un long document ou une tournée de l’entreprise, accompagné d’un membre du personnel des ressources humaines. En fait, 67% des Millennials pensent qu’il appartient à l’entreprise de faire un effort pour les maintenir. La gamification fait partie de ses efforts, elle est l’un des plus efficaces et adaptables aux coûts aux moyens de l’entreprise. Tout au long de la vie de l’entreprise, la gamification est également utile pour le renforcement des équipes ou le renforcement des capacités.

Exemple pratique d’un cas de gamification : le cas de LLR à Origamix

En gamification, on demande d’abord à l’entreprise quelles sont les compétences soft prioritaires à rechercher chez un candidat, quels problèmes la recrue devra résoudre et les tâches auxquelles elle devra faire face. Il est basé sur la réponse que le type de jeu sera identifié ainsi que son mécanisme et ses objectifs. Une entreprise peut alors avoir plusieurs jeux. Chaque poste à pourvoir possède le sien et vous permet d’évaluer des compétences très spécifiques.

Origamix a effectué plusieurs recrutements expérimentaux par la gamification pour LLR. Cela a impliqué le recrutement d’ingénieurs et de gestionnaires pour cette société spécialisée dans le conseil en propriété industrielle. Ainsi, un jeu de rôle, mélangé à des sondages a été créé pour recruter des ingénieurs afin de tester leur capacité à assurer la nouveauté du produit à breveter. D’autre part, un jeu d’organisation et d’orientation a été mis sur pied pour permettre aux cadres d’évaluer leurs véritables compétences en gestion.

Alors que certains jeux nécessitent une certaine mobilisation de ressources et de logistique, d’autres peuvent être beaucoup plus amusants et particulièrement accessibles en ligne. Aujourd’hui, de nombreux Serious Games sont facilement accessibles et peu coûteux. Le plus simple vous laisse le choix de l’interprétation des résultats.

Gamification de votre recrutement

Jusque-là, vous aurez compris les bases du recrutement expérientiel par le jeu. Si vous envisagez cette option, il est légitime de vous poser la question de sa fiabilité et de sa mise en œuvre — pour le cas particulier de votre organisation. Ce sont précisément ces questions qui seront abordées dans ce paragraphe.

Est-il fiable ?

Pour n’importe quel poste au sein de votre entreprise, le La gamification est une option fiable ? La réponse est positive, mais elle est conditionnelle. En fait, il y a au moins 5 conditions pour son efficacité.

La gamification doit être réglée et effectuée par un professionnel

Certes, c’est un jeu, mais pas n’importe qui. La gamification est une approche pragmatique qui vise à identifier les forces et les faiblesses d’une personne pour un poste donné. En outre, la configuration des tests et leur évaluation à la fin du jeu doivent être confiées à un expert en ressources humaines, ayant une expérience éprouvée dans le domaine de la gamification. Pour votre recrutement, contactez un professionnel parce que la gamification maison n’apporte souvent pas les résultats souhaités. Il s’agit également de sécuriser le processus, afin d’éviter d’avoir des résultats complètement biaisés en raison de l’astuce d’un joueur.

Le professionnel doit utiliser un modèle attesté

Les adversaires de la gamification de la recrutement affirment qu’il n’existe aucune base scientifiquement prouvée pour cette pratique. Ce qui est faux. En fait, le MIT a déjà publié un dépôt sur lequel les recruteurs de gamification peuvent compter. Un autre outil dérivé de la conception de l’évaluation centrée sur les données probantes est également disponible. Certains professionnels de la gamification comme Origamix l’utilisent déjà. Elles visent à établir une corrélation entre les compétences non techniques recherchées et le jeu, y compris ses différentes étapes et événements. Par conséquent, il est préférable de se tourner vers des professionnels qui ont déjà ce type de modèles. Celles-ci auront l’avantage d’avoir déjà été essayées et évaluées.

La gamification doit donner des avantages gagnant-gagnant recruteur et candidat

Pour être efficace, le jeu ne doit pas seulement servir les intérêts de la société de recrutement. En fait, le candidat doit prendre plaisir à lui pour pouvoir se révéler. Vous verrez alors une réelle différence de aux méthodes traditionnelles de recrutement. Il doit aussi avoir un avant-goût de l’entreprise, une idée de ses valeurs et de son organisation. Le simple fait d’être informatif pour le candidat peut vraiment être un bon outil de recrutement.

Ce processus doit être maintenu au fil du temps et non occasionnel.

Si vous utilisez la gamification pour votre recrutement parce que ce n’est qu’une tendance, une mode, alors passez votre tour. En fait, vous pouvez produire des résultats opposés à ceux que vous voulez. Si vous recrutez en vous donnant une image qui est drôle, simple et intelligente et que dans la phase d’intégration ou de gestion sont le contraire, vous n’aurez pas été honnête sur votre image et la démission est susceptible d’être fréquente et à des taux élevés. Pour être fiable, la gamification doit faire sentir les émotions d’un jeu tout en restant strictement professionnel. Les entreprises doivent alors faire un jeu sérieux qui stimule l’engagement pendant longtemps terme.

Chaque match doit être personnalisé

Nous ne recrutons pas un vendeur et une RAF. Pour le même poste, vous et votre concurrent ne devriez pas avoir des méthodes de recrutement similaires. Le jeu doit ensuite être personnalisé sur deux niveaux :

  • Personnalisation spécifique pour votre entreprise, afin que vous puissiez effectuer un recrutement expérientiel qui vous ressemble, qui adhère à vos valeurs et objectifs
  • Personnalisation spécifique du travail et des attentes des compétences non techniques de l’entreprise

À qui confier le ludique de Votre Recrutement ?

L’ implication dans le jeu génère des données, sous la forme de performances et de commentaires dans le jeu.

Le jeu doit être conçu de manière à permettre à l’employeur de mieux comprendre le candidat ou le joueur potentiel. Cela aiderait l’employeur dans le processus de sélection. Cependant, les conseils d’un professionnel L’utilisation de cette méthode reste une condition préalable pour affecter les résultats. Il est donc nécessaire de connaître les drapeaux rouges, les signes montrant que le jeu n’est pas effectué professionnellement.

  1. Des entreprises qui se déguisent sous le jeu de véritables situations professionnelles. Il s’agit en effet d’un recrutement expérientiel mais pas un jeu — avec les inconvénients et limitations mentionnés ci-dessus ;
  2. Ceux qui mettent des scores ou des badges ou des petits trophées, sans aucune preuve de la personnalité de La est juste vraiment effectué. En fin de compte, il s’agit bien plus d’un court « jeu » qu’un véritable recrutement gamifié. En revanche, ces pratiques ont tendance à influencer et guider le comportement des participants, déformant ainsi toutes les informations tirées du jeu. Dans une gamification, il est préférable de sensibiliser et de faire réfléchir le candidat afin qu’il change volontairement ses comportements pour s’adapter.

Conclusion : oui ou non ?

Le recrutement est la pierre angulaire de l’entreprise. Son succès détermine également celui de l’entreprise. Compte tenu de ce paramètre, il est légitime pour vous de vous renseigner sur la pertinence de l’utilisation du recrutement expérientiel en général et de l’enjeu en particulier. L’utilisation d’une nouvelle méthode comporte toujours un certain nombre de risques. La décision de l’utiliser et de son organisation doit être le résultat d’une réflexion minutieuse et doit être constamment surveillée. Gardez votre objectif ultime à l’esprit : Voulez-vous simplement attirer, recruter tout au long du jeu ou jongler avec tout le processus, y compris l’intégration et la gestion ?

Selon la réponse, il est possible que vous gamifiez votre recrutement progressivement. Cela peut toujours être une étape avant la maintenance finale, qui est une méthode éprouvée qui va au-delà de l’embauche traditionnelle. Sauf si vous en avez le contrôle, c’est important de le confier à des organismes professionnels. Ils ont la capacité de détecter, d’interpréter et de synthétiser les résultats d’un exercice de gamification.

En plus de vous offrir des services de recrutement expérimentés pour sélectionner les candidats, vous pouvez créer un compte gratuit sur Hunteed.

Hunteed est la plateforme de recrutement numérique qui vous permet d’être en contact avec un grand nombre d’entreprises de recrutement capables de vous accompagner dans le recrutement de vos futurs addicts.

ARTICLES LIÉS